Maintenant que mon itinéraire est à peu près fixé, que mes billets d’avion sont pris et que mon sac est acheté (oui, vous aurez bientôt un article sur Jean-Jacques le Sac, qui sera mon compagnon pour les dix prochains mois), on passe à l’aspect nettement moins fun des préparatifs, à savoir : vaccins, changement de carte bancaire, résiliation d’abonnements divers, vente d’objets non essentiels, et surtout économies économies économies.

Aujourd’hui, on va parler des vaccins !

Quand on part un peu longtemps, dans des pays un peu lointains, qui sont très différents de notre Europe aseptisée, il y a un certain nombre de vaccins à faire :

Fièvre jaune et typhoïde, que par chance j’avais déjà fait pour un précédent voyage en Tanzanie (je vous recommande vivement la Tanzanie, soit dit en passant)

Hépatite A et B, si comme moi vous ne savez pas si vous avez déjà été vacciné pour l’hépatite B, il est tout à fait possible de faire une prise de sang pour le savoir

Rage, qui nécessite 3 injections, et ne vous garantit pas de ne pas y rester si vous vous faites bouffer par un chien sauvage au fin fond de la Birmanie, vous aurez juste 3 jours de plus pour trouver un hôpital (ou agoniser dans la jungle, au choix)

Encéphalite japonaise, qui nécessite deux injections et est de surcroit très chère

Méningite

Je me suis donc rendue vendredi dernier au centre de vaccination Air France. Comme je suis une fille organisée, j’avais pris rdv, donc pas d’attente, et une doctoresse très gentille qui m’a conseillé de faire les hépatites et la méningite chez mon médecin traitant pour que ce soit moins cher.

J’ai donc fait la rage et l’encéphalite japonaise. Aucune réaction mis à part l’habituelle douleur dans le bras. Ceci dit, j’ai lu hier un article sur une fille qui, 15 jours après avoir fait un vaccin, ne pouvait plus marcher. On va donc attendre mi-décembre pour se réjouir.

Et je m’en vais prendre rdv pour les hépatites chez mon médecin traitant.

Financièrement parlant, ça coûte un peu une blinde les vaccins, surtout quand comme pour moi, votre $ù&§ de mutuelle ne juge pas utile de vous rembourser, parce que peu leur importe au fond que vous mourriez infecté par une tarentule ou un lézard baveux au bout du monde.

Donc sachez qu’une injection coûte entre 30 et 100 euros. Qu’il faut parfois souvent plusieurs injections pour un seul vaccin. Je vous laisse faire le calcul, et vous pendre éventuellement après de désespoir 🙂

Sur ce, bonne journée !