Je réfléchis en ce moment aux vêtements qui vont me tenir compagnie pendant 10 mois.

Quand on part avec un sac à dos, forcément, le nombre de vêtements que l’on prend est limité. Il faut également penser à des détails pratico-technico-chiants du style : est ce que ce vêtement est anti-transpirant (!), sèche-t-il vite après lavage (!!), a-t-il 365 poches et scraches divers (!!!) ? En tant que fille, et citadine avérée de surcroît, ma principale préoccupation quand j’achète un vêtement est : est ce qu’il est joli ? Eventuellement : est ce qu’il ira bien avec mon foulard machin et mes bottines trucs ?

Ce tour du monde va donc être un défi sur de nombreux plans, mais également sur le plan esthétique.

J’ai en effet été dans un grand magasin de sport hier. J’y allais innocemment, et même avec bonne volonté, ayant fait un tour sur leur site internet, ayant vu des vêtements pas trop moches avec de bons commentaires, pour des prix raisonnables.

J’entre donc. Néon agressif, moquette verte. Bon.

Je commence à m’enthousiasmer pour des micro-sacs à dos violets, enthousiasme douché par mon copain qui me fait remarquer que les coutures fragiles ne résisteront pas à mon manque de soin. Bon.

On passe donc aux vêtements. Et là, c’est le drame. Est ce que je suis vraiment la seule à penser qu’on peut partir en voyage tout en ayant l’air décent ? Pourquoi, mais pourquoi les vêtements de randonnée sont-ils aussi peu seyants ? Dans des matières à se jeter par la fenêtre ? J’ai essayé une demi-douzaine de parkas, et à chaque fois, je faisais cette tête là :

Bref, je pense que je vais devoir considérablement augmenter mon budget fringues si je veux des vêtements potables, en allant voir les grandes marques de randonnée.

Si vous avez des bons plans, des astuces, des boutiques fétiches, je suis preneuse !