Après Valladolid, je suis partie à la découverte d’Izamal, un petit village à deux heures de bus. Il abrite un très grand couvent, le plus grand d’Amérique du Sud :

IMG_2547

IMG_2553

IMG_2555

IMG_2557

On y trouve également quelques ruines mayas, notamment cette pyramide qui permet d’avoir une très belle vue sur le village !

IMG_2573

J’ai ensuite fait route vers Merida. C’est tout de suite une autre ambiance ! Grande ville d’un million d’habitants, on se sent un peu (beaucoup) perdu en descendant du bus dans ce dédale de rues fourmillant de gens et de petits stands… J’ai réussi à m’engouffrer dans un taxi en profitant d’un ralentissement afin de gagner mon auberge de jeunesse.

Le centre ville de Merida est joli, avec la plus grande cathédrale d’Amérique du Sud :

IMG_2597

IMG_2599

Les gens y sont très amicaux et accostent volontiers les étrangers sans d’autres intentions que celle de discuter un peu. J’y ai ainsi fait la connaissance de Pedro, professeur de maya à l’université, qui m’a expliqué les principes de la civilisation maya et a pas mal critiqué les touristes et leur façon toujours colonialiste de visiter le Mexique (les Français étaient en première ligne, à bon entendeur…). Pedro s’est également révélé pratiquer la médecine maya, qui a des similitudes avec la médecine chinoise d’ailleurs, notamment dans l’utilisation de points de tension (je n’y connais moi même pas grand chose, mais il y a des bouquins là dessus, pour ceux que ça intéresse). En appuyant simplement sur certains points de mes mains et en me demandant à quel endroit j’avais ressenti le plus d’inconfort, il a été capable de dire sur quelles parties de mon corps se reporte mon stress, et quels étaient les aspects négatifs de mon caractère. C’était assez impressionnant ! Quand il a proposé de m’aider à me débarrasser de certaines choses qui me pèsent depuis longtemps et qui m’empêchent d’avancer, j’ai donc dit oui. Les cinq heures suivantes font définitivement parties des plus étranges que j’ai pu vivre jusqu’à présent. Je ne décrirai pas le processus, c’est très personnel, et ça change sans doute d’une personne à une autre. Mais ce que je peux vous dire, c’est que ça a marché. Etonnamment. Quelque chose qui était en moi depuis longtemps et me posait problème est parti. C’est extrêmement étrange, et j’ai moi-même du mal à y croire, mais pourtant je le ressens à chaque instant depuis cette expérience. Et ça fait du bien ! Autre changement, physique cette fois. J’ai toujours eu les mains et les pieds froids, et ce n’est plus le cas. Il a dit avoir « rétabli » quelque chose.
Ce témoignage va peut-être me faire passer pour une cinglée mystique, mais si ça peut aider des gens à tenter d’autres expériences pour aller mieux, alors je pense que c’est important que j’en parle. A la fin de cette expérience, il ne m’a rien demandé, pas d’argent, rien. Il m’a juste dit que j’avais moi aussi des mains de guérisseuse et qu’à mon tour un jour il faudrait que j’aide quelqu’un. Il y a des gens qui changent votre vie, d’une façon ou d’une autre. Je pense qu’on ne les rencontre pas par hasard.

Bref, revenons à des choses plus terre à terre! Le lendemain, j’ai décidé d’aller voir la réserve naturelle de Celestun, petit village sur la côte à 2h de bus de Merida (il faut prendre beaucoup de bus au Mexique, et c’est parfois trèèèèès long !). Je me suis joyeusement incrustée à un couple de japonais pour prendre le bateau (c’est moins cher à plusieurs), et on a pu découvrir des flamants roses !

IMG_2620

IMG_2624

IMG_2635

Ainsi qu’un coin plutôt sympa pour nager :

IMG_2644

Je profite d’avoir pour une fois un super wifi pour faire également un point sur Uxmal. C’est, de loin, la plus belle cité Maya que j’ai vu pour le moment. Comme d’habitude, je suis arrivée tôt le matin, ce qui m’a permis de faire le tour du site en 2h sans croiser plus de 10 personnes. J’avais pour cela élu domicile dans un petit village à une quinzaine de km du site. J’ai ainsi pu prendre le premier bus, mais ayant raté celui du retour, j’ai dû m’essayer au stop (c’était ça ou attendre 4h le prochain bus ou marcher 15 km par 35 degrés…). Je ne le ferai pas quotidiennement, mais je suis quand même contente d’avoir réussi à le faire, que ça se soit bien passé. Je sais que si je n’ai vraiment pas d’autre choix, c’est désormais une option. Et maintenant, quelques photos d’Uxmal (album complet sur FB) :

IMG_2656

IMG_2659

IMG_2661

IMG_2665

IMG_2673

IMG_2677

IMG_2685

IMG_2706

IMG_2797

Arrivée aujourd’hui à Campeche, je prends demain un bus de nuit pour Palenque, dans la région du Chiapas. Le Yucatan me manquera !