Arrivée à Iquitos mardi dernier, je me confronte à un nouveau changement de climat. C’est déjà la jungle, il fait chaud et moite, avec de la pluie (et beaucoup beaucoup beaucoup trop de moustiques).

A ma sortie de l’aéroport, je suis embarquée par un des nombreux moto taxis. Il s’agit d’une sorte de pouss pouss / moto (ça a sans doute un nom, mais je ne le connais pas). Cap sur la ville, avec quelques sueurs froides. En effet, la circulation à Iquitos est infernale. 90 % des gens se déplacent en scooter ou en moto taxis, sans casques, se doublent dans tous les sens. Il n’y a aucun respect des files et les piétons doivent bien choisir leur timing pour traverser.

IMG_3685

J’arrive néanmoins saine et sauve à l’auberge de jeunesse, où j’explique au gérant que je ne sais pas combien de nuits je vais rester, souhaitant faire une expédition dans la jungle. Le hasard fait bien les choses, un groupe est justement en train de se former pour partir le lendemain. Après renseignements, je décide de me joindre à eux. Il y a deux formules : 3 jours et deux nuits en lodge, ou 4 jours, deux nuits en lodge et une nuit de campement dans la jungle. Dans mon enthousiasme irréfléchi à l’idée de parcourir l’Amazonie, je signe pour la deuxième option. Sachant que les rares fois où j’ai fait du camping, j’ai détesté, et que je n’ai jamais de surcroît fait de camping sauvage, le pari était risqué. Le groupe comptera 8 personnes les 3 premiers jours, et nous ne serons que 4 le dernier.
Me reste à payer. Je n’ai pas assez de liquide, je pars donc en quête d’une banque. J’en fait 5 ou 6, à chaque fois je me heurte à des distributeurs ne fonctionnant pas. Désespérée, je retourne vers l’auberge quand je croise mon gérant à qui j’explique mon problème. Il semble que ce soit courant les jours de paye à Iquitos, il propose de m’emmener en moto à une autre banque. J’ai ainsi ma première expérience en moto sans casque. Heureusement, il ne roule pas comme un fou, et le distributeur de cette banque fonctionne.
Je dois ensuite choisir quelles affaires j’amène, et ce que je laisse à l’auberge. Départ le lendemain à 6h.

Après 1h30 de voiture, nous arrivons dans le village de Nutua, où nous partons en bateau pour 4h :

IMG_3367

Le temps prend une autre dimension pendant que nous découvrons l’Amazonie.

IMG_3084

IMG_3115

Nous arrivons enfin au lodge :

IMG_3126

Chambres de 4, salle de bains avec eau courante (de la rivière. A température ambiante donc). Spartiate, mais je m’attendais franchement à pire, l’expédition n’étant pas très chère (40 euros par jour tout compris).

S’ensuivent 3 jours de balades en canoe et à pied, avec un guide impressionnant repérant des animaux à plusieurs mètres.

IMG_3147

Oui, ce caiman est vivant!
Oui, ce caiman est vivant!
Ceci est une tarentule
Ceci est une tarentule

Il y a également foule d’oiseaux :

IMG_3204

IMG_3210

IMG_3241

Et d’autres animaux dont je n’ai pas retenu le nom (je pense avoir précisé dans un article que je suis nulle en animaux…) :

IMG_3260

IMG_3465

Notre guide repère un paresseux dormant en haut d’un arbre, à une dizaine de mètres au dessus du sol. Son compagnon décide alors de grimper, sans chaussures ni corde, afin de descendre le paresseux !

Le paresseux est tout en haut de ce grand arbre
Le paresseux est tout en haut de ce grand arbre

IMG_3302

IMG_3325

IMG_3336

Je pense que le paresseux est l’animal le plus tranquille et le plus lent du monde. C’est à peine s’il a bougé tout du long !

Nous avons également visité un petit village de 120 habitants, San Juan :

IMG_3355

IMG_3370

Stéphane, tu voulais des chats, en voilà un !!
Stéphane, tu voulais des chats, en voilà un !!

IMG_3402

Les deux derniers jours dans la jungle ont été un peu éprouvants. « Sentiers » glissants, boueux, moustiques à profusion, et campement plus que spartiate :

La cuisine
La cuisine

IMG_3495

J’ai eu du mal à déterminer s’il était plus désagréable de dormir à même le sol ou dans un bus…

Néanmoins, moustiques à part, l’expérience n’était pas si horrible !

Nous avons pu goûter des vers (on avait le choix, vivants ou frits, j’ai choisi le mien frit…) :

IMG_3449

Bon appétit !!
Bon appétit !!

Et notre guide nous a également montré comment récupérer de l’eau dans certains arbres :

photo.php

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés dans un petit village où nous avons pu toucher un anaconda ! C’est sacrément lourd !

IMG_3593

Ce fut une expérience assez inoubliable !

De retour à Iquitos, j’ai néanmoins renoncé aux 4 jours de bateau pour rejoindre Pucallpa, les conditions sanitaires étant vraiment trop spartiates pour moi. Je garde pour plus tard l’idée de remonter l’Amazone depuis le Brésil dans un bateau plus confortable !

Je suis donc de retour à Lima, où je fais une pause de deux nuits dans un hôtel confortable, qui a de l’eau chaude et qui peut laver mes vêtements ! Il en faut peu pour rendre un tourdumondiste heureux !

Demain, 7h de bus pour rejoindre Nazca, où j’ai très très hâte de survoler les fameuses lignes !
Pour ceux que ça intéresse, album photo complet et vidéo de l’Amazonie sur la page facebook de TravelTheWorldWithMe.