Les trains thailandais sont étonnamment confortables. Bon, il est vrai que ma notion de confort a drastiquement changé au cours des 6 derniers mois (merci au Mexique et au Pérou !), mais je me croyais presque dans un TER pourri lors de mon trajet Chiang Mai-Phitsanulok. Ce qui est bien mieux que ce à quoi je m’attendais. J’ai même eu droit à du thé, et à un déjeuner. Grand luxe donc, surtout que je n’avais avec moi qu’une très mauvaise barre céréale que je traine depuis 3 mois au cas où je sois un jour suffisamment désespérée pour la manger. Dieu merci, ce jour n’est pas encore arrivé ! Je suis donc arrivée après 6h30 de trajet dans la petite ville de Phitsanulok. Si vous ne retenez pas ce nom, je vous rassure, vous n’êtes pas les seuls. Et ça fait pourtant 3 jours que j’y suis !

Il n’y a pas grand chose dans cette ville, à part le train qui m’emmènera demain à Ayutthaya (je persiste avec le train, du coup), des gens extrêmement gentils, et un assez joli temple:

IMG_8631

IMG_8634

IMG_8639

IMG_8643

IMG_8660

Mais ce que je voulais vraiment voir, c’était Sukhothai et l’ancienne capitale du Siam, à 1h de bus. Le site ouvrant à 6h, c’est donc à 4h que je me lève ce matin. A 4h15, je sors de mon hôtel et commence à déambuler dans les rues à la recherche d’un taxi ou d’un tuk-tuk pour m’emmener à la gare routière, qui est assez loin. Je me dirige vers la gare ferroviaire. La chance est avec moi, il y a un tuk-tuk ! Je peux ainsi prendre le bus de 5h. A 5h50, j’arrive à la gare routière de Sukhothai. La chance est encore avec moi puisqu’il y a un seul tuk-tuk, qui m’emmène aussitôt à la vieille cité. Le site est vaste, et certains bâtiments, notamment ceux hors de l’enceinte de la cité, sont espacés de plusieurs kilomètres. Je décide donc de louer une bicyclette passablement déglinguée que je surnommai Ginette.  A 6h15, alors que les premières lueurs du jour apparaissent, je rentre enfin dans la vieille cité. Autant vous dire que je ne croise pas grand-monde.
Le site est magnifique. Et plus encore que sa beauté, c’est son atmosphère qui retient mon attention. Il se dégage une incroyable impression de sérénité de ces ruines, dans l’air frais du petit matin. Un apaisement que je n’avais jamais encore ressenti, pas même dans les ruines mayas du Mexique.

Voici quelques photos, l’album complet est sur FB:

IMG_8691

IMG_8723

IMG_8770

IMG_8782

IMG_8796

IMG_8799

IMG_8817

IMG_8845

IMG_8876

IMG_8897

IMG_8915

IMG_8922

IMG_9002

IMG_9021

IMG_9024

IMG_9045

J’ai vraiment eu un gros gros coup de coeur pour Sukhothai. Quand je repars à 9h15, il commence à faire chaud et les cars de touristes sont arrivés. Je ne regrette pas de m’être levée tôt !
La chance continue à me sourire puisque j’arrive à prendre à temps le bus partant pour la gare routière. Un brin artisanal, mais ça roule !

IMG_9084

Ceci dit, nous ne dépasserons pas les 30 km/h, ce qui est probablement une bonne chose, vu l’état général :

IMG_9086

Arrivée à la gare, je monte dans le bus pour Phitsanulok qui part aussitôt, me permettant ainsi de rentrer à mon hôtel avant la fin du petit déjeuner. La vie n’est-elle pas merveilleuse ?