Etant hypra à la bourre dans mes articles, je vous propose donc un fourre-tout sur la fin du Cambodge et le début du Vietnam. La faute à ma maladie, qui commence à passer, à un surcroît de boulot, à une perte de temps incroyable dans les transports et aux retrouvailles avec Cécilia. Mes journées n’ont plus assez d’heures, et j’ai beau écourter mes nuits que j’essaye de rattraper dans les bus, je ne m’en sors plus !
La preuve en image, merci Cécilia !

P1010552

J’ai également un train de retard dans mes emails. Si je n’ai pas encore répondu à certains d’entre vous, ce n’est pas que je vous déteste, c’est juste compliqué. Merci donc de ne pas me haïr !

Que dire de la fin de mon séjour au Cambodge ? Je n’ai pas fait grand chose, la faute à cette maudite infection. J’ai néanmoins réussi à me trainer sur la plage le dernier jour afin d’assister à un très beau coucher de soleil.

IMG_0213

IMG_0247

IMG_0256

Je ne peux pas vraiment faire un bilan du Cambodge. En tout cas, pas un bilan objectif. J’ai été malade les 3 semaines où j’y suis restée, ce qui, pour moi qui suis rarement malade très longtemps, m’a beaucoup pesé. J’ai également trouvé le Cambodge beaucoup plus cher que la Thaïlande, et sortir dans les rues pour affronter les 75 propositions de tuktuk ou de moto taxis était épuisant. Angkor est magnifique, bien sûr, et je regrette de ne pas avoir pu visiter les îles aux alentours de Sihanoukville, mais j’ai été soulagée de quitter le Cambodge pour le Vietnam, même si ce fut au prix d’un des pires voyages de ce tour du monde.

Le gérant de mon hôtel m’avait dit qu’il fallait compter environ 8h de bus pour rejoindre Ho Chi Minh, ce qui ne me paraissait pas délirant pour moins de 400 kms de route. Je me suis néanmoins dit qu’il fallait mieux tabler sur 10-12h pour être safe. J’ai donc pris mon ticket de bus pour 7h samedi matin, pensant arriver à Ho Chi Minh vers 18h, et prendre tranquillement mon vol pour Hanoi le lendemain matin. Je suis finalement arrivée à mon hôtel à 23h30. 16h30 de trajet pour moins de 400 kms. Je ne reviendrai pas sur les détails de cette organisation lamentable et sur les bus pourris que j’ai dû prendre, il y a des choses qu’il vaut mieux effacer de sa mémoire ! Après donc 16h30 de trajet, j’ai pu dormir 4h à mon hôtel avant de repartir à 5h le dimanche matin pour l’aéroport. Youhou! C’est passablement en vrac que j’ai eu le plaisir de retrouver Cécilia à Hanoi.

Il fait un peu frais dans cette ville, une quinzaine de degrés, mais il s’en dégage une atmosphère agréable. En vrac quelques photos :

IMG_0315

IMG_0328

Nous sommes également tombées sur une boutique merveilleuse où j’ai trouvé le cadeau que je veux pour mes 30 ans !

IMG_0344

Le lendemain, nous avons été explorer le grand marché, où on trouve plein d’épices, notamment de la cannelle géante (et délicieuse).

IMG_0349

IMG_0355

Et du poisson et des crevettes séchées :

IMG_0358

IMG_0364

IMG_0375

IMG_0376

IMG_0384

IMG_0397

IMG_0401

Je tiens à témoigner ici de mon profond respect pour tous les électriciens d’Asie :

IMG_0420

IMG_0457

IMG_0461

IMG_0483

IMG_0495

IMG_0504

IMG_0533

Je voulais à la base finir cet article avec la visite des grottes de Trang An de ce matin, mais ma connexion est d’une lenteur à se pendre au fil de mon ordinateur, et j’ai un milliard de choses à finir ce soir, car nous partons demain pour une croisière de deux jours sur la baie d’Along, surprise concoctée par Cécilia ! Je n’aurai donc pas de wifi prochainement, et vous souhaite donc par avance un très joyeux noël, où que vous soyez ! Allez, soyons fous, bisous !