Après 3 trains (je pense avoir testé tous les types de trains japonais), me voici à Tokuyama, une petite ville sans grand intérêt, mais qui a l’avantage d’être à 30 minutes en train (encore et toujours) d’Hiroshima et… d’avoir un hôtel avec une chambre double à un prix abordable pour mon petit budget. Arrivée à 12h, il me faudra attendre jusqu’à 16h pour le check in (oui, au Japon, l’heure, c’est l’heure !). Je m’installe donc dans la salle à manger qui se trouve occupée par… une vingtaine de français. Qui voyagent en groupe. Ne me sentant nullement d’humeur patriote, je m’installe écouteurs sur les oreilles et vaque à mes occupations (un avantage à voyager seule, à moins de signes particulièrement distinctifs, c’est qu’il est difficile de déterminer la nationalité).

A 16h, me voilà dans ma chambre ! Après près de 3 semaines de voyage, c’est un vrai bonheur de ne pas avoir de camarades de chambre. Il y a des bonheurs simples, dans la vie, parfois !

Le lendemain, direction Hiroshima ! Je ne sais à vrai dire pas trop quoi attendre de la ville, et j’y vais surtout avec pour idée de trouver un coiffeur. En effet, même si j’aime bien ma coupe faite à Tokyo, j’ai vraiment envie de court. Arrivée à Hiroshima, le hasard fait bien les choses puisqu’au bout d’une dizaine de minutes, je repère une pancarte indiquant un coiffeur au 6è étage d’un immeuble. Je m’y engage et tombe sur un salon décontracté. J’obtiens rapidement un rdv, et montre ensuite la coupe de cheveux que j’avais pris en photo à ma coiffeuse. Qui ne parle pas un mot d’anglais et commence à partir dans un long monologue en japonais en touchant mes cheveux et en faisant une tête dubitative… Mes rudiments de japonais me permettent de trouver à peu près mon chemin, mais pas de suivre une conversation capillaire, malheureusement. Je commence à me dire qu’elle va me dire non, mais à force de lui montrer la photo et mes cheveux, elle accepte. C’est parti ! Au premier essai, c’est raté… Trop long, pas comme je veux. Après moult gestes explicatifs, elle recoupe à nouveau. Et là, miracle ! Je suis rarement satisfaite quand je vais chez le coiffeur, et j’y vais assez souvent (masochiste? Peut-être…), mais là, je suis vraiment contente de ma coupe. Et cerise sur le cupcake, je n’ai payé que 15 euros ! Je pense que ça devait être un salon tenu par des apprentis.

Bref, voilà ma nouvelle coupe !

IMG_4849

Bon, et sinon, à part ces trivialités, Hiroshima, c’est comment ? Me demanderez vous avec raison.
Et bien Hiroshima, c’est trop beau ! J’ai un gros gros coup de coeur pour cette ville. Le soleil et les cerisiers en fleur ont très certainement joué leur rôle, mais je trouve que cette ville est très belle.
J’ai d’abord été visiter le château :

IMG_4757

IMG_4777

IMG_4745

IMG_4748

Et qui donne en plus une belle vue sur les environs :

IMG_4787

Mais ce que j’ai particulièrement aimé, c’est l’endroit où on trouve le dôme qui commémore le bombardement de 1945, et l’île qui se trouve juste à côté :

IMG_4810

IMG_4818

IMG_4827

Les gens y flânent et organisent des pique-niques dans une ambiance bon enfant, et c’est très très agréable de s’y promener :

IMG_4832

IMG_4836

IMG_4839

IMG_4844

Il y a également de beaux parcs dans lesquels se balader, mais la batterie de mon appareil photo a rendu l’âme.

J’aurais aimé avoir un peu plus de temps à y passer, mais ce sera pour une prochaine fois.
Aujourd’hui, journée repos / lessive / boulot (et oui, être freelance a de bons côtés, mais on n’est jamais vraiment en vacances), et demain, retour à Osaka, où j’ai loué un mini appart pour les 6 prochains jours et qui me servira de base pour explorer Kyoto et le Mont Koya.

Encore 3 trains demain matin, ce qui devrait me permettre de finir La fin des temps de Murakami. Youpi !